FO C'EST QUOI ?

L es prémices du syndicalisme se retrouvent au 16ème siècle où les travailleurs de l’Industrie et du Commerce sont regroupés en Maîtrise et Corporation. Puis vient le temps des Compagnonnages (regroupement d’ouvriers par corps de métiers) fondés sur l’entraide et la solidarité.

Suite à diverses révoltes populaires sur tout le territoire français, la loi Le Chapelier* fut promulguée, la liberté du travail l’emporte sur la liberté d’association. Le syndicalisme est interdit avant même de naître.
Il faudra attendre 1864 pour que la loi Le Chapelier soit abrogée par étapes :
· 1864 (Abolition du délit de coalition et instauration du droit de grève) ;
· 1884 (Légalisation de l’existence des associations de travailleurs mais fonctionnement des syndicats soumis à des règles strictes).
En 1895, le mouvement syndical s’unifie lors du Congrès de Limoges, avec la naissance de la Confédération Générale du Travail (CGT) permettant de réunir tous les travailleurs de toutes les régions et de tous les métiers afin de défendre leurs intérêts matériels et moraux.

* La Loi Le Chapelier (1791) instaure la liberté d’entreprendre et proscrit les coalitions, en particulier les corporations, mais également les rassemblements paysans et ouvriers, ainsi que le compagnonnage. Elle eut notamment pour effet concret d’interdire les syndicats et les grèves.

Charte d’Amiens

Par la suite, la CGT a subi l’influence du Parti Communiste ce qui provoqua plusieurs scissions d’où la création de Force Ouvrière à l’initiative de militants refusant cette emprise et conscients que seule une véritable indépendance pouvait faire progresser les droits des salariés.
En 1948, la CGT-FO apparaît, seul syndicat français libre et indépendant.
Depuis ses origines, le principe et la pratique de l’indépendance syndicale (Charte d’Amiens – 1906) sont au coeur de son comportement, de ses analyses et de son rôle. L’indépendance vaut à l’égard des partis politiques, des gouvernements, de l’Etat, du patronat et des églises.

Force Ouvrière est également très attaché aux valeurs républicaines (Liberté – Égalité – Fraternité – Laïcité) et défend le Service Public et la Sécurité Sociale comme des structures assurant des droits égaux aux citoyens.